Qui fait le meilleur Jaquet Droz The Bird Repeater Geneva : hommage à la ville la plus horlogère du monde Réplique des revendeurs de confiance

Jaquet Droz The Bird Repeater Geneva : hommage à la ville la plus horlogère du monde


Jaquet Droz The Bird Repeater Geneva : hommage à la ville la plus horlogère du monde

La rencontre de la nature et de la ville constitue le décor de fond de cette nouvellel édition de The Bird Repeater Geneva qui rassemble sur son cadran en nacre blanche tous les symboles de la cité helvétique. Graveurs, peintres et émailleurs ont ainsi réussi le tour de force de reproduire au format miniature, le Lac de Genève, son célèbre jet d’eau et le Phare des Pâquis, ainsi que la silhouette du Salève, cette montagne des Préalpes considérée comme le « balcon » de la ville. Bref, tout Genève d’un seul coup d’œil.  
 
Au centre du cadran, un couple de Chardonnerets Élégants a niché en plein cœur de l’Île Rousseau, ce paradis pour oiseaux situé exactement à l’entrée du lac. Ces créatures au plumage aussi coloré qu’une toile fauviste, sculptées à la main dans l’or, sont accompagnées de leurs deux petits et réunies autour d’un œuf situé au cœur du nid. La minutie des détails et l’attention portée aussi bien aux yeux qu’à chaque brindille de paille témoignent du talent des artisans de La Chaux-de-Fonds. 
 
Comme sur les précédentes éditions, la Bird Repeater Geneva est dotée d’animations telles que : oiseaux donnant la becquée à leurs oisillons, déploiement des ailes, ruissellement de l’eau et éclosion de l’œuf. Un véritable hommage aux fameux automates androïdes créés au 18e siècle par Pierre Jaquet-Droz et son fils.
 
A l’heure où s’élabore l’Encyclopédie, où les sciences gagnent leurs lettres de noblesse, alors que frémissent les bases de la révolution industrielle, Pierre Jaquet-Droz s’emploie à faire de son métier un véritable défi : celui de copier le vivant. Ses automates –la Musicienne, l’Ecrivain, le Dessinateur… aujourd’hui exposés au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel- vont stupéfier de nombreuses têtes couronnées de l’époque.


Jaquet Droz The Bird Repeater Geneva : hommage à la ville la plus horlogère du monde
Les automates horlogers sont généralement visibles dans les musées et peuvent s’acquérir lors de ventes aux enchères ou via des réseaux spécialisés. Jaquet Droz Dragon Price Replique prend le contre-pied de ces us en travaillant l’automate comme un objet d’art contemporain, voire futuriste. Célébrant dans la foulée le c?té ludique et enfantin propre à tout automate, la marque a développé à l’interne un véritable savoir-faire dans l’élaboration de ce genre de mécanisme. Atelier de haute facture plut?t que manufacture, Jaquet-Droz a élaboré une fa?on unique et innovante d’appréhender la Haute Horlogerie, dans la lignée de ses andro?des.Premier fruit de cette stratégie, The Charming Bird voit une mésange bleue des Montagnes neuchateloise tourner sur elle-même, ouvrir le bec ou encore battre des ailes, le tout sur une mélodie fl?tée. Entre deux performances, protégée dans sa bulle de saphir, elle se dresse immobile au milieu d’une combinaison des plus techniques de tubes et composants.La race de l’oiseau fait référence aux volatiles préférés de Pierre Jaquet-Droz lui-même puisqu’ils sont emblématiques de sa région. Cet oiseau charmant ne vient toutefois pas directement de La Chaux-de-Fonds mais de Sainte-Croix. Réalisé en laiton durci et peint à la main, il est en effet le fruit d’une collaboration entre la marque et le constructeur d’automates Fran?ois Junod. Ici se termine néanmoins l’apport d’acteurs extérieurs au groupe Swatch, auquel Jaquet Droz appartient. En effet, l’intégralité du module de cet oiseau chanteur a été développée au sein du Groupe en une année seulement. Un calibre Frédérique Piguet assure l’affichage de l’heure et des minutes.

Ce tableau animé (en 3D) contraste avec la simplicité du cadran heures minutes décentré à douze heures et réalisé dans un disque d’onyx noir sur lequel se déplacent deux aiguilles lancines en or rouge, rappelant la lumière du boîtier, lui aussi en or rouge, de 47 millimètres de diamètre. Equipée du mouvement Jaquet Droz Forum Replique RMA88 à remontage automatique (508 composants) et disposant d’une réserve de marche de 48 heures.
 
Jaquet Droz a doté The Bird Repeater d’une des plus belles complications de la haute horlogerie : la Répétition Minutes. Celle-ci permet, d’une simple pression du doigt, d’entendre sonner heures, quarts et minutes et de déclencher ses précieuses animations. La résonnance du son du timbre cathédral, né de deux tours du mouvement, n’a d’égal que la complexité du système de carillons enserré dans le boitier en or de 47 mm de diamètre (18,4 mm d’épaisseur).
 
Ce modèle d’exception sera commercialisé en une série ultra limitée de huit exemplaires uniquement. Un chiffre symbolique dans l’univers Jaquet Droz (et très attrayant pour les acheteurs asiatiques) dont les connaisseurs ne manqueront pas de saisir tout le sens, et toute la magie. 


Jaquet Droz The Bird Repeater Geneva : hommage à la ville la plus horlogère du monde


Jaquet Droz The Bird Repeater Geneva : hommage à la ville la plus horlogère du monde


Jaquet Droz The Bird Repeater Geneva : hommage à la ville la plus horlogère du monde


Laisser un commentaire