Haut de gamme Jaquet Droz Grande Seconde Quantième émail ivoire : une grande pureté stylistique Eta Movement Replica Watches

Jaquet Droz Grande Seconde Quantième émail ivoire


Jaquet Droz Grande Seconde Quantième émail ivoire

Lancée en 2011 et inspirée par l’un des modèles iconiques de la marque, la Grande Seconde Quantième dévoile cette année un nouveau visage… Pour la première fois, le calibre connaît une évolution majeure puisqu’il intègre désormais un spiral en silicium et une ancre à cornes inversées.
 
Parfaitement souple, le silicium est un matériau dont l’utilisation n’est maîtrisée que par quelques maisons horlogères. Insensible aux chocs, aux écarts de température et de pression, il possède des qualités telles qu’il ne subit pas les champs magnétiques et bénéficie d’une parfaite stabilité dans le temps.
 
Côté finitions, soulignons les platines perlées dessus et dessous, les roues anglées, moulées et cerclées, les aciers anglés adoucis, les traits droits, les angles polis à la main qui sont visibles à travers le fond transparent de la montre. 

C’est un champ de tournesols qui sert de décor aux oiseaux du modèle été dans son bo?tier de 41 mm de diamètre en or rouge. Les mésanges en appliques d’or sont gravées en relief et peintes à la main avec un incomparable soin du détail.L’ouverture sur le calibre automatique de 68 h de réserve de marche est un autre régal pour les yeux avec cette masse oscillante en or gravée en forme de plume sur fond de nacre et la reprise des deux étoiles en appliques de la marque.Le modèle Printemps en or blanc présente lui les mésanges bleues dans un décor de pruniers en fleurs alors que la lunette et les cornes sont serties de 272 diamants. Chacun de ces deux modèles sera produit dans un numerus clausus de 88 pièces.Le cycle des 4 saisons en relief s’achève donc ainsi après l’Automne et l’Hiver présentés l’année dernière. Ici pour mémoire le modèle Automne avec ses mésanges en relief patinées à la main.Inspiré d’un dessin d’archives, le “Chérubin tiré par un papillon” s’inscrit dans la longue tradition d’automates de Jaquet Droz. Le cadran du modèle en or rouge n’est cette fois pas en émail grand feu mais en pierre d’onyx d’un noir profond.


Jaquet Droz Grande Seconde Quantième émail ivoire

À l’occasion de ce nouveau lancement, le mouvement de la Grande Seconde Quantième Émail Ivoire s’agrémente également d’un décor Côtes de Genève en éventail qui vient renforcer l’identité de la marque. A noter également les ponts agrandis, les finitions mariant le gris et le noir qui visent à offrir un esprit plus contemporain à ce nouveau modèle, tout en s’intégrant parfaitement à l’ADN ornemental de la maison.
 
Parallèlement à ces modifications, et non des moindres, ce modèle est proposé en deux versions, en or rouge ou gris de 39 et 43 millimètres de diamètre. Traité selon la technique historique de l’émail Grand Feu propre à Jaquet Droz, le cadran bénéficie désormais d’un double émaillage. « La profondeur de lecture démultipliée accentue le bel équilibre des deux compteurs dessinant le « huit », chiffre fétiche de la marque » souligne la marque dans son communiqué.



Spécificités techniques de la Grande Seconde Quantième émail

Les trois ressorts de barillet nécessaires à l’armage de l’animation une fois remontés, une pression sur le bouton-poussoir intégré à la couronne déclenche l’automate : les ailes du papillon vont ainsi battre 150 fois par minute pendant 90 secondes tandis que la roue du char que conduit le chérubin tourne sur elle-même pour donner l’illusion du mouvement.La version en or gris présente pour sa part un cadran en nacre de Polynésie aux reflets noirs irisés de toute beauté et fonctionne selon le même principe.Ces deux modèles sont animés d’un calibre automatique à double barillet de 68 h de réserve de marche dont la masse oscillante reprend le motif ajouré des axes de roue du char dans le même or que celui du bo?tier. Chacun d’eux sera produit en série numérotée de 28 exemplaires.à l’issue de la présentation de ces nouveautés, nous avons eu l’occasion rare d’apprécier le travail minutieux de l’artiste en charge du paillonnage : il s’agit en l’occurrence de venir déposer et coller avec une extrême précision et selon un canevas imposé de délicats motifs en or afin d’illustrer le cadran (ici en émail grand feu bleu). Cette opération est réalisée au microscope binoculaire à l’aide d’un pinceau extrêmement fin légèrement enduit d’un liquide adhésif transparent. Aucun écart n’est bien s?r autorisé au risque de rompre la géométrie rigoureuse de l’ensemble ou de briser la fine pellicule d’or.Un énorme merci à Christelle Konan pour son accueil amical et le temps consacré à nous présenter et nous commenter avec son enthousiasme coutumier toutes ces splendeurs !

Jaquet Droz Grande Seconde Quantième émail ivoire
Jaquet Droz Grande Seconde Quantième émail ivoire

Calibre Jaquet Droz Bird Repeater Replique 2660Q2.P, mouvement mécanique à remontage automatique, balancier silicium, double barillet, ponts plats, masse oscillante en or rouge
Empierrage : 30 rubis
Fréquence 28 800 a/h
 
Réserve de marche : 68 heures
 
Indications
Heures et minutes décentrées, compteur grande seconde
Date par une aiguille à 6 heures
 
Boîtier or rouge, 39 mm
Hauteur 12.13 mm
Numéro individuel de la série gravé sur le fond du boîtier
 
Etanchéité : Jusqu’à 3 bar (30 mètres)
 
Cadran : émail Grand Feu ivoire double niveau
Aiguilles : heures, minutes, secondes et quantième en or rouge ; quantième avec pointe vernie rouge
 
Bracelet alligator noir rembordé main et boucle ardillon en or rouge
 
Référence J007013200


Jaquet Droz Grande Seconde Quantième émail ivoire


Laisser un commentaire